Le mot du président

Pour faire face à une société en pleine transformation, les acteurs du logement social doivent adapter leur action en tenant compte de plusieurs transitions : territoriale, écologique, énergétique, numérique. Dans une société où les risques d’individualisation sont de plus en plus forts et dans une ville qui se veut de plus en plus intelligente, la Smart City, la place de l’humain reste déterminante.

Joël GUILLOUX – Président

 

Face à ces questions sociétales, notre réseau prône un développement social et urbain qui favorise la proximité, la transversalité et les synergies dans une intelligence collective au service du bien commun.

Ces dernières années, les organismes Hlm ont porté leurs efforts sur la qualité de service pour mieux répondre aux attentes de leurs clients. A leur tour, les locataires habitants doivent agir en responsabilité pour défendre leur habitat.

Dans ce sens, l’empowerment ou le pouvoir d’agir des habitants doit être encouragé. De même, l’économie contributive et l’économie sociale et solidaire doivent être valorisées.

Enfin, les questions de sécurité et d’emploi doivent être traitées en priorité avec l’ensemble des acteurs locaux pour répondre aux préoccupations premières des habitants.

C’est en tenant compte de toutes ces réflexions que le programme 2018 a été construit.

A cet égard, je tiens à remercier les organismes qui pilotent l’organisation des journées, les participants, les équipes d’Habitat & Territoires Conseil et de l’Union sociale pour l’habitat, qui contribuent à la réussite et à la promotion de notre réseau.

Enfin, je formule l’espoir que l’année 2018 sera pour vous l’occasion de nous rejoindre.

 

Joël GUILLOUX, Président